Épisode #002 Le Maudit Karma

Ep 002 Maudit Karma

Inspiré du Podcast "Le Shift"
de l'épisode du même titre
Épisode #002 Maudit Karma

Le karma a le dos large pas mal, c’est comme si c’était toujours de sa faute. On pense que dans une ancienne vie on a dû faire quelque chose de mal, qu’on a eu une mauvaise vie et que donc dans cette vie ci on a un mauvais karma à cause de ça. Et bien on trouve que ça a un peu une mauvais représentation, pour nous le karma c’est pas tout à fait ça. On
t’explique. 

LE KARMA COMME PROTECTION

Le karma pour commencer c’est un mécanisme de protection. HEIN?! Bin
oui! C’est pas une excuse pour ta bad luck non. 

Pour comprendre comment ça fonctionne tout ça, comment ça se fait que c’est une protection il faut commencer par comprendre le tricotage du 3D, le tricotage de la machine karmique. Le 3D c’est quoi ? C’est la terre telle qu’on la connais, on est venu s’incarner sur une terre de dualité , il y a du bon, du mal, du froid, du chaud, on le décrit très brièvement ici on s’entend. On a tous déjà expérimenté dans notre vie un moment où tout allait tellement bien et puis : Bam tu sors dehors, t’as un flat, un ticket, t’as une chicane avec ton conjoint(e), plus rien ne va! Puis souvent, à ce moment là tu te dis, pu jamais que je vais me dire que ça va bien. Après, c’est comme si on ose plus dire qu’on est bien. Voilà un peu ce qu’on veut dire quand on
parle de mécanisme de protection. 

Parfois aussi, ce qui se passe c’est qu’on se met à trop vibrer pour ce qui est disponible. Nous avons tous une certaine signature énergétique et la terre elle, à sa fréquence également. Certains sont plus hautes fréquences que d’autres. Les gens qui sont à la recherche d’eux-même sont souvent des hautes fréquences.

Pour ton information, les hautes fréquences ne sont pas meilleurs qu’un autre. C’est comme du filage, il y a du 110, du 240, chacun à sa fonction et
chacun est important. 

Si on revient aux schémas, à un moment donné, tout allait bien, tu l’as identifié. Mais si toi tu as une haute fréquence et que tu vibre plus haut que ce qui est disponible, c’est là que ça peut clasher un peu. Pour reprendre l’exemple du filage, tu vibre du 240 et il y a seulement du 120 de disponible. T’allume une lumière dans le noir qu’est-ce que ça fait ? Ça attire les mouches, ça attire les bibittes. Aussitôt que tu brille un peu trop, une bad luck arrive. Ça, ça arrive pour pas que tu t’’évapore’’ si on peut le dire comme ça. Le système karmique va faire en sorte que tu peux pas briller à 240 parce que tu vas t’évaporer, sur terre c’est du 110 qu’il y a.
 Si ça allait trop bien par rapport à ce qui était disponible sur terre et que tu
vibrais trop, il y avait alors une résistance qui arrivait et disait : 

ah non vibre pas jusque là c’est dangereux, tu vas t’attirer de la bouette.
Pour te protéger, le système karmique met des protections pour que tu vibre au même niveau de ce qui est disponible. Si sur la terre c’est du 110 qui est disponible, le sytème karmique fait en sorte que tu ne vibre pas plus que ce qui est disponible. Il y a un moyen de dépasser tout cela, ne t’inquiète pas, t’es pas pris(e) dans une éternelle bad luck, on t’en parle un
peu plus loin.
Tout ça est là pour le développement de l’être, de notre potentiel. Imagine ta colonne vertébrale jusqu’au sommet de ta tête, qu’il y a un tuyau qui passe là en énergie et l’énergie entre par ce canal. Imagine ensuite qu’il y ai une passoire en bas de ce canal là et toute l’énergie sort comme une passoire. L’énergie revole partout comme s’il y avait un petit tuyau et là tu fuites en énergie. Le système karmique c’est un peu ça. Tu prend ton énergie et au lieu de la garder et de briller, tu coule par toutes tes fuites pour te protéger. Ce système de fuite là fait que ça nourrissait le karmique. Au lieu de se suffire soi-même, d’être soi, on nourrissait un système karmique, qui était nécessaire soit-dit-en passant. C’est comme ça que le système marchait, le système plus ralentis, le 3D. On est présentement en
train de vivre un shift, à se connecter à nous même et d’arrêter de ‘’fuiter’’. 
 Un autre petit exemple: Il se passe quelque chose dans ta vie et tu met toujours la faute sur quelqu’un d’autre, c’est jamais sur toi que tu met la
faute. Ton énergie arrive et là tu te fâche, tu ne garde pas l’énergie, tu ne la canalise pas afin de dépasser cette limitation là. Il faut apprendre couche par couche comment arrêter de fuiter. Si tu achètes quelque chose qui est à l’extérieur de toi pour être bien, comme par exemple une voiture et que
c’est en ayant cette nouvelle voiture que tu te dis que tu seras bien, ça c’est à l’extérieur de toi, c’est karmique. Si tu as quelqu’un dans ta vie et que tu essaie de le changer, de le sauver, c’est karmique. On a tous une signature karmique qu’on s’est mis dans notre vie, que ce soit matérielle, des acteurs physiques, ou des situations afin de nourrir karmiquement à l’extérieur de nous. Donc le karma c’est à peu près ça, on peut imaginer une machine karmique qui est là et qui se nourrit de toutes ces situations. Au lieu de briller pour soi même, prendre l’énergie, se développer et commencer à briller et bien on donnait ce qu’on était. Avant, on pouvait être bien en faisant ça, mais maintenant on se vide à faire ça. Les fuites karmique c’est autant essayer de sauver l’autre, avoir une job pour se faire valoir, le sacrifice familial, le don de soi, mettre la faute sur les autre etc. Ce sont toutes des genres de signatures qui font partie des mécanismes
karmiques. Il y en a des tonnes d’autres également. 

C’était alors très dur de briller auparavant puisque aussitôt qu’on brillait trop, il nous arrivait une bad luck et on pensait qu’on avait un mauvais
karma. 

Voici un autre exemple pour mieux comprendre le mécanisme de protection. Si on prend un panneau d’électricité dans une maison et que j’ai 15 ampères de disponible, que je plug plein d’affaires dessus et que je monte à 30 ampères. Il va y avoir une protection, le panneau va sauter. Donc c’est un peu comme ça que le mécanisme karmique fonctionne. Si je vibre trop, le mécanisme karmique va sauter pour protéger, pour pas que ça pogne en feu, pour pas que ça s’évapore. On a pris le terme évapore mais ne t’inquiète pas, y’a personne qui s’évapore parcequ’il vibre trop, personne n’explose non plus. Le mécanisme karmique va être là pour
protéger et développer à la bonne vitesse. 

LES MÉCANISMES DU KARMA

La machine karmique a toute les manières pour nous rattraper. L’humain à plusieurs mécanismes extérieurs qui viennent jouer sur notre karma comme les finances, la santé, le temps (ne pas avoir assez de temps, courir après le temps), la famille etc. La famille est un vraiment bon point puisqu’elle va avoir une grosse emprise sur nous.   
 Dans notre ADN, la
famille est tellement connectée profondément que dans notre signature
karmique elle joue un très grand rôle. La famille c’est de génération en génération. Je suis née dans une bonne ou une mauvaise famille, je dois telles choses à mes parents, je dois faire ça pour mes parents, pour mon mari et mes enfants. Souvent, au lieu de simplement rayonner dans la famille, on donne notre énergie à celle-ci. La famille est souvent comme un devoir, je te dois ça puisque tu es ma mère, je dois m’occuper de toi puisque tu es mon enfant etc. Il y a beaucoup de fuites puisqu’à la place de s’en occuper tout en rayonnant, en étant bien et centré, on le fait plus souvent par devoir. Au lieu de le prendre comme un être on le prend comme une obligation. À ce moment là ça devient très karmique. C’est difficile à défaire puisque c’est tellement profond dans l’ADN. La famille, c’est ce qu’il y a de plus près, mais c’est ce qui nous éloigne le plus techniquement de ce que l’on est. Ce sont aussi nos plus grand professeurs. On trouve qu’avec la famille, on met un gros pouvoir d’appartenance. Comme si on s’approprie les gens de notre famille, tu es MON frère, c’est MON père, tu m’appartient. Au lieu de simplement se voir comme les individus que nous sommes, connectés mais séparés, de se voir comme l’être de lumière qui est ce qu’il est alors là, il n’y a plus de redevance. Et là tu deviens MON être de lumière haha ! Blague à part, ce système d’appartenance fait de grosses fuites karmiques. Dans le nouvel ère qui se développe on retourne à rayonner pour soi ! C’est pour ça aussi que lorsque l’on a un éveil, parfois la famille s’éloigne. Les liens familiaux changent et parfois de nouvelles rencontres prennent place. On peut rencontrer quelqu’un près de nous auquel on va être aussi proche que
notre frère puisque c’est un échange qu’il y a, ce n’est pas une redevance.

 

LE KARMA DE STEVE

On a toujours dans notre vie, les acteurs et les situations qui vont nous
aider à faire face à notre signature karmique. 

Lorsque l’on a un acteur avec nous on va souvent mettre la faute sur lui. On te donne un bel exemple que Steve à vécu.

Il y a un tambour à un moment donné que j’étais sensé avoir pour telle date, il y avait une grande cérémonie pour inaugurer le tambour. Il allait y avoir 200 porteurs de tambours dans une chapelle, de quoi d’assez
puissant. On est invité à aller à cette cérémonie et on va recevoir ce tambour là à ce moment là donc c’est un tambour assez spécial. C’était à Montréal, juste pour spécifier on habite à 6h de route de là, on est en Abitibi. Dans le même voyage, j’avais un hangdrum, un instrument a percussion qui était brisé, j’avais la chance d’aller le faire réparer. On planifie tout ça dans le même voyage. Peut-être deux semaines avant
l’évènement, le fabricant de tambour nous appelle pour nous dire: 

J’aurais le temps de le faire mais faudrait que je fasse juste ça fak ca va aller à telle date finalement. 

Et là moi je comprend pas trop, t’as le temps de le faire, fais moi le ?

Ouais c’est ça mais faudrait que je fasse juste ça. Je raccroche un peu déçu. Je regarde la date et je me rend compte que c’est pas le mois prochain , c’est dans deux mois. Étant une haute fréquence moi même quand je veux quelque chose c’est pour hier. C’est pas dans deux semaines, c’est pas dans un mois c’est pour tout de suite. Donc je saute sur le téléphone et je lui dit: Je redescend quand même dans un mois est-
ce que tu peux me le préparer pour cette date là ? 

Il me répond : ah ouais c’est que je m’en vais en vacance fak je ferai pas ça avant mes vacances, je vais le faire après donc ça va aller à dans deux mois. À ce moment là, je suis vraiment déçu, il me demande si on vient à la cérémonie quand même je lui dit qu’on va y aller. Je pile un peu sur mon orgueil et de toute façon je vais faire réparer mon hangdrum donc je suis intéresser à y aller. On part dans la nuit pour arriver dans l’après midi, on sort du parc en début de matinée, je prend mes messages. Le fabricant de hangdrum qui allait réparer mon instrument m’avait appelé et m’a dit en message : ouan bah je me suis pris un autre rendez-vous finalement
j’aurais pas le temps de réparer ton hang drum, 

Là je suis dans le char et je m’en peu pu, je me dis que c’est une gang de pas fiables. J’essaie de revenir à moi parce que je sais que toute part de moi, notre signature karmique nous appartient donc la j’ai vraiment un combat d’une demi-heure un heure. Non c’est eux autres, non tout part de moi, bin non c’est pas moi c’est eux autres. Ça n’a pas été évident mais j’ai réussis à me ramener à moi et grâce à ça j’ai été capable de découvrir un des volets de ma signature karmique. Quand j’ai réussis à lâcher prise sur les autres et que j’ai cherché en moi, j’ai vu que quand j’étais jeune, dans mes premier souvenirs, je voulais aller jouer et je voulais toujours continuer à jouer plus tard et ma mère disait Non Steve. J’avais une autre idée : Ah on va la ronde et encore une fois non Steve on y va pas. Je revois mes
schémas avec mes amis: Ah on s’en va à Québec on fait ça pi ça, non Steve. Donc je me rend compte que je suis beaucoup trop vibrant. Je veux de quoi, je suis excité, je parle trop vite. Ma signature fait que je suis trop excité et ma réalité ne peut pas venir coller, le disjoncteur et la protection saute. Quand j’ai réussis à fair le déclic j’ai compris que je devais être plus calme, plus posé. Donc on est allé à cette fameuse cérémonie, avec les 200 porteurs de tambour qui tombait exactement à l’équinoxe du printemps, qui représente la fin du cycle et le début d’un nouveau cycle. Il y avait un instant dans la cérémonie où on pouvait faire nos demandes. En comprenant ma signature je me suis bien posé avec les tambours, qui fait enracine énormément les demandes, et j’ai fait la demande que la réalité colle à ma vibration. On est revenu de là et dans l’espace de 2-3 jours il s’est passé plusieurs choses de vraiment fabuleux dont le fait que nous sommes tombé propriétaire de la boutique, ce qui n’était vraiment pas
prévu. 

NOTRE PETITE COCHE

Avant 2012 on ne pouvait pas être ce qu’on était totalement, c’était comme une défaillance qu’on avait, une protection surtout on le rappel, et tout ça ça prend forme dès la naissance. Tout le monde qui s’est incarné, sur la terre 3D, qui était dans ce mécanisme karmique là, ont une une signature karmique qui empêchait de briller. Tout ça part de la naissance, dans notre ADN. Si on imagine un cercle parfait, c’est comme s’il y avait une petite coche dedans. Ça se présente dès les premières expériences de vie, ça pourrait être aussi jeune qu’à deux mois. Disons que quelqu’un à l’abandon dans sa ‘’coche’’, le bébé vient au monde et à deux mois, sa mère l’échappe, l’enfant vie donc sa première expérience de sa signature karmique. Ce n’est pas la faute de la mère, c’est imbriqué dans sa signature. Il vient se donner un prétexte de misère, une résistance dans la vie pour évoluer. On pense souvent que c’est la faute des autres, karmiquement, c’est plus facile de mettre la faute sur l’autre. Cet enfant là qui à été échappé, 3 ans après disons, un des parent quitte la maison, l’enfant va encore être ‘’abandonné’’. Puis par la suite, ce même enfant devenu grand pourrait avoir des relations dont les conjoints finirait toujours par le laisser, donc là encore, il expérimenterais l’abandon. C’est une des façon dont sa signature karmique de l’abandon pourrait se présenter. Il y a
différentes signatures karmique, à nous de trouver quel est la nôtre. 
 Comme pour certain, leurs coche karmique pourrait être la colère, d’autre le rejet etc. Quand on comprend ça, on commence à arrêter de nourrir
notre karmique et ainsi nous connecter à notre chemin évolutif. 
 

LA MACHINE KARMIQUE 

Pour mieux comprendre une des façon dont on peut se défaire du volet karmique on te présente un schémas : 

Imagine qu’on a des pelures d’oignon, mon noyau c’est le niveau 0, lui il brille. La première couche c’est la couche 1, ici je ne brille pas encore, donc la machine karmique est installé là et se nourrit de la couche 1. Disons qu’on a 10 couches, la couche 0, elle ne s’en nourrit pas puisqu’elle est déjà lumineuse mais la couche 1, la couche 2 jusqu’à la couche 10 par
exemple la machine karmique est là et elle grignote en s’il vous plaît.
Disons qu’il se passe un événement comme par exemple deux personne sont ensemble et l’un d’eux prend pour les canadiens, l’autre pour Boston. Nos personnages ici auront chacun un nom fictif afin de faciliter le tout. Pour la première personne, qu’on nommera ici Paul, juste le fait que l’autre, Carl, prennent pour Boston, ça le travail en titi. Quand Carl parle de Boston et de tel joueur, ça vient le chercher, la machine karmique se nourrit puisque Paul y met de l’émotion, ça le fait sortir de lui. Paul se fait pitcher des pines, ça entre en lui, ça vient le vider et là, la machine karmique se nourrit encore. Mais on ne peut pas en vouloir à Carl, puisqu’il n’est même pas conscient de ça. Il faut se rendre compte que c’est la machine karmique qui se nourrit et non la personne en face de nous. Si Paul décide qu’il en a assez, qu’il ne veux plus voir Carl parce que Carl le vide karmiquement, c’est pas comme ça que fonctionne, c’est pas plus réglé. Ça se voit quand on agit comme ça parce que la prochaine personne qui va passer va aimer Toronto ou de quoi du genre, ça se répète. Si la personne prend pour une autre équipe, ça va toujours venir chercher Paul. Si Paul dis: bon je lâche ça j’arrête, ça me vide complètement et puis quelqu’un arrive, lui parle de Boston et que Paul ne répond plus à la personne, il vibre encore ça, ça veut dire que ça vient quand même le chercher encore, la machine karmique continue de se nourrir mais un petit peu moins puisqu’il y met moins d’énergie. MAIS tant que l’acteur, que la situation est encore la, qu’elle se répète encore, c’est que la machine
karmique se nourrit et que cette couche là n’est pas réglé. Tu peux pensé être neutre, ne pas répondre mais si ça se présente encore, c’est que tu le nourris d’une manière. La machine karmique va arrêter de se nourrir quand on va chercher une neutralité, une paix à l’intérieur. Ça se peut que Paul n’écoute même plus le hockey à ce moment là ou que s’il l’écoute, que ce soit vraiment d’une manière détaché. Que son équipe préféré gagne ou pas, que ses amis aiment l’équipe adverse, ça ne le touche plus et puis là, la machine karmique va se tasser et va arrêter de se nourrir à cette couche là. À ce moment là, la personne qui prenait pour Boston, ça se peut qu’elle se tasse elle même. Quand on comprend qu’on peut pas en vouloir aux autres, que la machine karmique est la à travers eux, on ne peut que se
développer. 

CONTRAT KARMIQUE (TW)

On te racontera ici une situation que Monia à vécu plus jeune. Trigger
Warning, on parlera ici d’abus. 
 

J’ai eu de l’abus par rapport à mon père étant plus jeune. On étaient dans les premiers à passer en cours pour ça, c’était très difficile. Je n’ai pas revu
mon père par la suite, la dernière fois, j’avais 8 ans. Dans ce temps là, v’la fort fort longtemps, on avait pas les appuis comme on a aujourd’hui, les psychologues et tout. Mais je comprenais pas trop puisque je n’en voulait pas à mon père, je me demandais vraiment pourquoi j’étais pas fâché après. J’approuvais pas du tout le geste, cependant le ressentiment, la colère, la tristesse n’étaient pas non plus présents en moi et je ne comprenais pas pourquoi. J’étais comme en paix avec ça mais encore une fois, je ne comprenais pas du tout la raison de ce ressentis. Alors plus tard, quand j’avais environs 16-18 ans mon père est décédé. Je n’ai pas pu aller le voir, il se passait beaucoup de choses à ce moment là, j’étais enceinte, et ce n’était pas parce que je voulais pas aller le voir c’était vraiment les circonstances du moment. Mon père était décédé et j’éprouvais une très grande paix, j’en éprouvais une quand il était en vie mais là c’était encore plus amplifié. Je n’en voulait pas à mon père, mais c’était comme si j’avais un respect totale par rapport à mon père, je ne comprenais pas du tout. Je n’étais pas encore éveillé spirituellement à ce moment là. À mon réveil, j’ai
demander à mon père en énergie s’il pouvait m’expliquer pourquoi il était venu me faire ça, parce que je tue lui en voulait pas et ne comprenais pas. Il n’est pas venu instantanément me l’expliquer, ça a pris quand même plusieurs semaines mais il est arrivé, il est venu à coté de moi, je l’ai canalisé et il m’a dit : C’est parce que c’était une entente, avant qu’on vienne on s’était entendu que j’allais te faire ça. À ce moment là c’est comme si j’avais eu une illumination comme wow, on met vraiment du monde dans nos vie, des grands maîtres pour nous apprendre, pour nous faire évoluer. Je n’approuve en aucun cas le geste, pour moi, mon expérience, je comprenais alors à ce moment là que cette personne là était un grand maître dans ma vie, qui venait m’aider à me faire évoluer, qu’il me protégeait à ce moment là d’être la lumière que j’étais puisque ce n’était
pas disponible à ce moment là. 

Le film Le Shack, que j’ai vu plusieurs années plus tard est également venu confirmer cette compréhension. L’homme vie une certaine situation et il comprend alors à un moment donné que dans le karmique c’est toujours la faute de l’autre. Mais dans l’autre système, dans l’ère où on est, l’autre vient seulement jouer un jeu. À ce moment là, j’ai compris que dans ce temps là, je ne pouvais pas briller ce que j’étais, qu’on avait pris une entente, qu’il allait venir m’éteindre. Je ne lui en voulait pas puisque dans
mon encodage, je comprenais cette entente là. 

On s’entend que chaque personne chemine différemment et chaque personne on des compréhensions différentes. Ici, pour le cas d’un abus, c’est très personnel à chacun et il n’y a, en aucun cas, de mauvaise façon de gérer/vivre avec ce genre d’évènement. Ceci est mon histoire, mais si la vôtre est différente, que vous avez de la difficulté à
accepter ce qui s’est passé, c’est 100% valide. xxx
 

LES ENTENTES KARMIQUES 

Moi je dis tout le temps, les plus grands maîtres viennent pas nous flatter le dos, c’est plutôt comme une coupe de claques ! 

Dans les ententes karmiques, ça vient souvent nous shaker, soit par des évènements traumatiques, des baisses d’énergies etc. Comme par exemple quand j’ai (Steve) eu mon éveil, j'était en dépression, le père de mon cousin s’était enlevé la vie et lui lorsqu’il est décédé, c’est venu me
brasser énormément. Ce qui arrive assez régulièrement dans des cas comme ceux-là, c’est que dans ta vie un moment donné tu va vibrer, puis la tu vas t’éteindre, tu vibras plus pentoute et là il arrive une situation (mort, maladie etc) et ça va créer un choc. Ça créer une brèche, comme par le décès de cet homme, par son départ, ça à fait que je me suis éveillé. Lui aussi c’était une entente karmique avec moi pour me propulser sur mon
chemin énergétique. 

LE KARMA D’UN AUTRE POINT DE VUE

Si on regarde à partir de l’enseignement Bouddhiste, le karma ressemble un petit peu plus à ce que les gens pensent. On a un mauvais karma à cause d’une ancienne vie, un peu dans ce genre là. Il y a de ça oui, mais garde toujours en tête que ça fait partie des protection de notre
développement. 

Dans le bouddhisme on dit que le karma est la sommes des actes des vies passés présentes et futurs. Ça c’est quand même très relatif, ils ont tout à fait raison mais il y a un autre angle aussi à ça. C’est pas parce que t’as tué une poule v’la trois vie que dans cette vie ci tu vas avoir une mauvaise vie. Ils ont tout de même raison puisque si tu pense que d’avoir tué une poule v’la 3 vie a des répercussions et bien tu vas les avoir les répercussions. Ce qui nous apporte à l’angle de la relativité. C’est relatif parce que l’acte comme tel, sans dire d’aller tuer une poule là , pas du tout,
c’est relatif à comment tu le vibre. 

Disons que dans ma vie pour moi manger un chip je me dis que c’est pas bon, que ça va me faire engraisser, ça met une lourdeur, ça apporte un certain karma, je donne donc un pouvoir à la lourdeur que le chip peut apporter. C’est parce qu’on le vibres, qu’on le dis, on est vibration avant tout donc si je me dis ça à chaque fois que je mange un chip, je le vibre, je le met dans mon champs d’énergie et je le créer. Donc là, c’est la machine
karmique qui se nourrit, à traver l’humain, à travers son égo. 

C’est pas l’acte qui fait que c’est lourd, c’est l’égo, comment qu’il le perçoit, qui va donner du pouvoir au choses. 

Je ne sais pas si vous avez déjà lu Ramtha, c’est un maitre ascensionné qui s’est incarné il y a quelques milliers d’annés. Ils ont écrit plusieurs livres à son sujet grâce à quelqu’un qui le canalisait. Dans son incarnation, il était
venu conquérir la terre. Le trois quart de la terre qu’il a conquis c’est fait en tuant les gens des autres clans. Il était totalement en paix avec ça donc il n’a pas eu de mauvais karma puisque ce n’était pas son apprentissage. Lui conquérait la terre pour aider les gens, pour sauver certaines tribus qui mangeait de la misère. Pour lui, il prenait soin des gens. En parlant de Ramtha comme un maître ascensionné, ce qu’on veut dire par là c’est que dans ce schémas, il est parti avec le corps qu’il avait, est devenu très lumineux et est devenu comme éternel. Il n’a pas répondu au karma, est
devenu très lumineux et à comme disparu de sa dimension. 

Ce qu’on essaie de faire comprendre c’est que ce n’est jamais la personne et la situation qui est la cause, c’est vraiment comment on réagis par rapport à ça qui devient notre karma.

Si on reprend ce qu’on disait dans le schéma de réincarnation, le karma c’est la sommes des vies passées présentes et futures, donc le karma peut s’accumuler à travers ces vies. Imagine si c’est aujourd’hui que le shift est disponible puis que tu t’es incarné 100 fois, il à fallu que les 100 autres fois que tu te mettes une certaine lourdeur pour attendre de faire le shift dans cette vie-ci. On se l’est mis compliqué pas mal. On est présentement dans une vie où on peut tous se recentrer et comprendre nos schémas, on a pas besoin nécessairement d’aller plonger dans les anciennes vies.( T’inquiète
pas on va reparler des anciennes vies dans un prochain articles) 

NOS DÉFIS SONT L’ÉQUIVALENT DE NOTRE LUMIÈRE

On a toujours la résistance équivalente au potentiel de lumière qu’on est. J’espère que tu as bien lu cette phrase et que tu t’en rappellera pour plus tard. Pour quelqu’un, son karma peut être d’avoir un flat, pour un autre ça pourrait être de perdre un enfant. Si ma lumière est juste grande à 4 pied autours de moi, je vais avoir les défis équivalent à cette grandeur de lumière là. L’univers va toujours t’apporter les défis auxquels tu es capable de faire face. On est toujours outiller pour passer au travers et on a
toujours l’équivalence de la lumière qu’on est capable d’aller chercher. 
 Nous avons toujours les défis équivalent à notre lumière. Nos défis sont les résistances de nos plus beaux potentiels. Un point qu’on aimerait élaborer plus avec toi est que lorsqu’il nous arrive une situation qu’on ne
comprend pas, c’est important de la comprendre puisque si encore une fois je tasse la résistance qui est en face de moi, (comme tantôt la personne qui prenait pour Boston), si je la tasse, je ne peux pas accéder à la lumière qui est de l’autre coté de cette résistance là. Si on reprend l’exemple du hockey comme tantôt, si j’arrête d’écouter le hockey pour arrêter le hockey je vais me mettre a écouter le soccer à la place ou une série, je vais me mettre à écouter n’importe quoi d’autre pour jouer cette résistance là. L’idée est de vraiment faire une paix avec notre résistance, l’intégrer et par la suite on peut vraiment passer à autre chose.

On prend le hockey comme exemple, c’est un peu bizarre mais tu
comprend le principe. 

LE KARMA RECRÉER 

Il y a des gens aussi qui vont nous mettre dans des situations où on revit tout le temps notre karma. On avait une cliente qui venait souvent à la boutique puis son enfant vivait tout le temps une situation d’entité, il se faisait attaquer psychiquement. Il réglait sa situation, devenait tellement en paix avec ça que la situation se réglait puis sa mère, revenait toujours nous parler que son fils avait des entité, qu’il était arrivée tel affaire mais en faisant ça, elle re créait cette signature énergétique là donc cette situation d’entité autours de son fils recommençait.
Les mots et les pensées on un très grand pouvoir. Même si on se défait de notre karma les autres sont capable de le mettre quand même dans notre chemin. On créer par la pensée, ça fait cliché mais c’est vrai. Tu es ce que tu penses. Surtout dans ce schémas où l’on a une mère et son enfant puisque c’est très profondément ancré dans l’ADN. C’est comme l’effet papillon, tu penses à quelque chose ici et tu changes quelque chose de l’autre coté de la terre donc imagine toi si t’es pluggé avec la personne par l’ADN et que la personne dit qu’il y a toujours tel problème, la vibration va s’émettre jusque
là et créer ce dit problème. 

Le karma c’est vraiment très puissant, juste à essayer de retranscrire ce podcast, je le sens c’est plus lourd. Ça devient mélangé, ça prend vraiment plus de temps à écrire, je relis mes notes et je me comprend pentoute. On s’entent qu’on essaie juste de l’expliquer là, je suis pas en train de vivre ma signature karmique de bord en bord, c’est fabuleux à quel point c’est
instantané. Il faut vraiment faire attention à ce qu’on pense et à ce qu’on dit parce que même quand on veut expliquer quelque chose à quelqu’un, on se dilue.

J’AI UN MAUVAIS KARMA

Un peu dans le même ordre d’idée, on connais tous quelqu’un qui dit : Ah ça m’arrive juste à moi ça, j’ai un mauvais karma. Ça aussi il faut faire attention parce qu’on finit littéralement par le créer. Et pour ceux répètent ce genre de discours: Ah moi faut je fasse attention à mon coeur, mon père pi mon arrière grand père étaient pris du coeur. En vérité c’est que tu finis par le croire, tu finis par le vibrer et l’univers finit par te croire aussi, et elle
vient t’apporter ce que tu vibres. 

Si toute ta famille a vécu ça, ou si tu te fais dire: Eille toé t’es malchanceux, ça se créer, tu le crois, et la machine karmique se nourrit exclusivement de
ça. 

NOUS SOMMES NOTRE PIRE ENNEMIS

On est tout de même chanceux(se) par contre, on est dans une belle période pour changer ça. C’est pas toujours évident, c’est difficile parfois
mais c’est faisable. 

Dans le karmique, on a pas toujours des acteurs extérieurs, ça peut être à l’intérieur de nous même aussi. Notre corps humain a un système énergétique avec nos 7 chakras. Sans entrer en profondeur, les 7 chakras sont une subdivision de la lumière. On est donc des êtres de lumière qui sont venu dans un corps divisé en 7 couches. Chacune de ces couches sont une entité de nous même. C’est une résistance de la lumière, la lumière qui est ralentit au niveau physique, au niveau émotionnel au niveau mental etc. Où on veut en venir avec ça c’est qu’en fait, on est un de nos pires ennemis. La machine karmique c’est nous même à travers nous. Comme par exemple, j’ai la bonne volonté que je veux bien manger parce que je pense que c’est ce qui est le mieux pour moi. Puis là je vois un sac de chip et je saute sur le sac de chip. Mon être lui, voudrait être en santé mais mon émotion (ou mon mental) prend possession de ma lumière et dit nenon moi karmiquement je m’en vais me nourrir comme j’ai envie peut importe les conséquence, et puis ça me créer une dualité et je me sens mal à cause de ça. La machine karmique travaille énormément à travers nous.

KARMA COLLECTIF

Au niveau collectif, cette machine karmique là qui se nourrit au travers différentes situations se dissout tranquillement puisque les gens se reconnectent de plus en plus à eux. Ce qui fait que s’il y a plus de lumière, l’ombre est de plus en plus agressive. Pour expliquer ce mécanisme, on va s’imaginer qu’il y a 10 personnes dans une pièce. Dans ces 10 personnes il n’y a personne qui à réglé ses pelures d’oignon et évidemment, la machine karmique se nourrit au travers des 10 acteurs. Les gens sont en réactions, fachés, en adoration, dans leurs blessures, parce que oui la machine karmique peu aussi être positive ou négative. Oui oui, parce que si toi ça te prend 10 000$ pour être heureux(se), c’est karmique. On pourrait dire que de gagner le gros lot c’est positif mais si c’est ça qui te rend heureux(se), c’est totalement karmique. Tu pourrais avoir 10 000$ en étant neutre et ce ne serait pas karmique mais si tu as 10 000$ et que c’est ça qui te rend
heureux(se), bien et libre et bien c’est entièrement karmique. 

On revient aux 10 personnes dans la pièce nourrissant cette machine karmique. 

Disons que les gens écoutent les nouvelles, ils en parlent, chialent un peu etc. Finalement moi je me dit : ah je suis tanné, je suis plus capable d’écouter la télé et d’écouter les nouvelles, oui il y a des bonnes informations des fois, mais ça me vide, ça m’apporte rien de bon. Donc j’arrête d’écouter la télé, j’enlève le câble, mais je suis encore dans la pièce avec les 10 autres personnes qui eux, parlent de ce qui s’est passé à la télé. Et bien, je nourris quand même la machine karmique. J’essaie d’être neutre mais quand ils parlent des nouvelles, je les juge: ils ferment pas leurs tv eux autres, ils voient pas que ça pas de bon sens ?! On est bien bon les humains pour juger et critiquer mais ce qu’il faut comprendre c’est
que ça nourrit tout autant la machine karmique. 

Finalement, je réussis à trouver une neutralité même quand les autres parlent de ce qu’ils ont vu aux nouvelles, je suis vraiment en paix, ça ne me touche plus, et puis là, la machine karmique peut se nourrir ailleurs.
 Imagine toi par contre qu’il y a maintenant juste 9 personnes qui nourrit la machine karmique et elle, elle mange 10 d’habitude, donc elle siffonne encore plus. Sort en 3 autres de cette couche là, on est rendu 7, on se rend compte que la machine est encore plus intense pour ceux qui restent. Donc quand il reste 3-4 personnes, imagine toi le désordre que ça fait. Ces
personnes là que leurs fuite karmiques étaient comme un petit robinet au début, là ça devient un peu comme un tuyau de pompier, ça sort en tabarouette. Donc ces gens deviennent soit plus violent, font plus de gestes démesuré, on de plus grandes réactions etc. C’est un peu pour ça qu’on voit de plus en plus de gestes qui ne font pas de sens, puisque beaucoup de gens se retrouvent et sont en paix donc au niveau
énergétique, il y a plus de pression pour les autres. 

Ça ne veut pas dire que les 3 qui restent vont nécessairement commettre des actes démesurés, ça se peut qu’ils se réveillent eux aussi, ça dépend qui est dans la pièce. On ferait l’expérience avec 10 personnes différentes dans 10 pièces différente, on aurait des résultats totalement différents.
LES PASSEURS DE MASSE

Parfois, il y a aussi des passeurs de masse. Disons que je me reconnecte à moi-même, que je me déconnecte de la machine karmique et que je passe la bonne nouvelle à tout le monde : Voyons les amis, faites attention à vous, vous êtes en train de vous vider, et là j’inspire les autres à se déconnecter de la machine karmique, je suis un passeurs de masse, je les inspire à se reconnecter à eux-même. Dans ce shémas, on appellerait ceci un passeur de masse ‘’positif’’. Il peut aussi y avoir des passeurs de masse dits ‘’négatif’’. Donc disons que je me déplug de la machine karmique et il y en un dans la gang qui pète les plomb et qu’il décide qu’il se pète la tête dans le mur parce qu’il est pu capable, les autres vont se dire : voyons ça pas de bon sens ! Au lieu d’être inspirer par la lumière, par une méthode dite positive, les gens dans la pièce vont avoir un choc par l’ombre, par
cette réaction dite ‘’négative’’ et se réveiller. 

Si on parle de masse publique, on pourrait prendre comme exemple un président comme Trump par exemple. Cette personne là servait d’éveilleur de masse. Quand on comprend les systèmes de couche de conscience on voit qu’il y a plein de niveau de conscience qui s’est développé sur terre et chacune de ces couches là jouent un filtre pour savoir si on remet l’énergie à la machine karmique ou si on reconnecte à nous-même. On va prendre la politique comme exemple, il y en a plusieurs mais prenons celle-là. Dans l’ère dans laquelle on se trouve, le shift vers la 5e dimension qu’on est en
train de faire, là où on se reconnecte à soi et qu’on arrête de nourrir karmiquement des systèmes qui ont été mis en place, le président peut pas arriver au micro et dire : Oyé Oyé, je m’excuse, pendant 2000 ans on vous a joué un méchant tour, c’était la machine karmique désolé pour tout ! Ils peuvent pas dire ça, oui il va y avoir des gens en poste tranquillement qui vont mettre en place et qui vont changer ces systèmes là, mais il y en a aussi qui vont être là pour brasser les affaires, donc pour aller encore plus vite. On commence alors à voir l’absurdité de tout ça et ainsi on se déconnecte plus facilement de ces systèmesafin de mieux se connecter à nous. Donc tout ça est un autre genre d’éveilleur de masse. Ce qui peut nous paraître négatif à premier coup d’oeil accélère en fait le processus d’éveil et de conscience. Tout ça peut prendre place quand on fini par ne plus répondre plus à ces systèmes là de peur que ce soit la nourriture, la
famille, les médias, la politique, l’argent etc. 

COMMENT SAUVER LES AUTRES DE TOUT ÇA ?

Là on parle grand avec la politique mais souvent, ce qui nous titille le plus est ce qui est le plus près de nous.

Comment est-ce qu’on peut sauver les gens de cette machine karmique là? On entend beaucoup de clients qui viennent à la boutique qui s’éveillent et qui comprennent qu’ils nourrissaient leurs karma et souvent ils trouvent ça triste que les autres voient pas ça. Et bien si c’est ton cas t’es en train de nourrir la machine karmique toi aussi. Il faut comprendre que le seul moyen est d’avoir une neutralité face au système auquel on est présenté. Donc l’autre qui est pris dans le système, tu peux juste rayonner, être très neutre, être vibrant, brillant. L’autre personne va probablement remarquer à quel point tu vibres, que tu as l’air bien et il/elle va se sentir inspiré. Donc on peut inspirer les autres, c’est pas un dogme du genre : Suis moi, moi j’ai la réponse et c’est par là. Tout ce qu’on dit ici, c’est pour que vous vous retrouver, on est pas des guru on ne prétend pas avoir la seule et unique voie et vérité, nous on a seulement trouvé notre voie, trouvez la vôtre. C’est unique à chacun puisque chacun à une signature karmique
complètement différente. 

Une des erreurs est qu’on va parfois juger l’autre qui chiale, l’autre qui est bien ou pas bien mais parfois cette personne là est nécessaire à l’éveil
d’un autre. C’est un peu pour ça que quand on dit que tout est parfait c’est que tout est vraiment parfait. Donc cet oncle qui chiale tout le temps, c’est peut-être ça qu’il est venu jouer, il est peut-être pas venu évoluer lui, peut- être que pour lui, il à conclu qu’il venait sur terre en tant qu’un espèce de gros méchant loup afin de faire éveiller du monde. Donc t’imagine, quelqu’un qui est habitué de manger de la bouette et que t’essaie de convaincre cette personne là de manger des pommes et des oranges, il va être triste puisque lui, c’est de la bouette qu’il aime. Souvent même il vont se sentir encore plus mal puisqu’en mangeant ces pommes là, ils ne sont plus ce qu’ils sont vraiment. Parfois on essaie de convaincre des gens de changer, mais ça aussi c’est une fuite karmique. Si il chiale, laisse le chialer, si la personne est tellement heureuse que ça te tape sur les nerfs, laisse la être heureuse. Il faut trouver notre paix en soi. Il y a beaucoup de couches, beaucoup d’épaisseurs et c’est sournois par moment mais c’est en retournant en soi, en étant neutre et en paix avec ces différents systèmes là qu’on peut finalement se défaire de ses couches là.
SE REMETTRE À UN SYSTÈME

Ces systèmes là sont présent, dans l’univers, pour l’humain dans une matrice karmique et dans le corps également. C’est sur qu’il y a des cellules dans le corps qui vont se battre avec d’autres formes de cellules mais si moi dans mon corps, je m’arrête à une certaine couche et je me dis: Ah mes intestin, ah j’haï ça les intestin, je pense qu’ils sont bloqué etc si tu fais juste penser à tes intestin pi tu chiale karmiquement sur tes intestin bin scuse moi mais tu joue dans marde, littéralement. Il faut être en paix et ce sytème là qui joue dans marde bah c’est pas moi qui le fais, il s’en occupe et il est totalement nécessaire. C’est comme quelqu’un qui va voir un ange dans sa vie pi qui dit : Moi toute ma vie je vais canaliser les anges, je vais écrire sur les anges, je vais juste faire sur les anges, karmiquement, cette personne s’est remis à la couche des anges. Quelque’un qui chiale tout le temps sur les gouvernement se remet à cette couche là. Je crois que tu commences à comprendre le principe. Comme dans ces différents scénario, on remet tout le temps notre énergie à
n’importe quoi à la place de rayonner et d’être nous tout simplement. 

LE SECRET

Le plus gros secret est d’être neutre, de voir que la vie est parfaite, que tout est parfait. Imagine ton corps, il s’organise, il fait une symbiose entre tout, c’est comme ça aussi à l’extérieur de nous, alors tout les systèmes sont nécessaires. Quand on comprend ça, ça enlève beaucoup de jugement, beaucoup de pression, de critique et d’emprises karmiques surtout. On comprend que la vie est un genre de gros paradis sur terre, on arrête les révoltes, je m’occupe de moi, toi de toi, je vais briller et peut-être que tout le monde vont pouvoir briller également. On dit peut-être parce
que ça appartient à chacun et c’est parfaitement correct ainsi. 

Se défaire du système karmique s’est apprendre à être un soleil. Karmiquement c’est que notre énergie entrait en nous et était distribué par un sytème de fuite, à une machine qui se nourrissait de notre énergie qui était à l’extérieur de nous. Là il faut recommencer à briller, couche après couche et à un certain moment on va être un soleil qui va irradier tout autours. Si on apprend tous ça, on va tous devenir des petits soleils sur la
terre , ça va être bin brillant et surtout beau beau beau. 
 À plus mon petit soleil xxx

Merci de nous avoir lu jusqu’à la fin♥
N’hésite pas à nous laisser tes commentaires, ça nous fait un immense
plaisir de te lire.
Et si tu n'as pas vu ou entendu le podcast sur Maudit Karma, il y a une version vidéo et une version audio.

Voici quelques items pour t’aider dans ta libération karmique: 

- Le tambour afin d’ancrer dans la terre ton intention de libération et remettre à la terre les anciennes énergies qui ne te servent plus.

-Le bol de cristal afin de purifier et de nettoyer tout ton champs énergétique et au niveau cellulaire afin de désengorger ton être de ces mémoires et d’élever ton taux vibratoire.

Laisser un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approuvés avant d'être publiés